Au fil de l'eau à Amiens [ 2010 ]

Publié le par Cultures aux jardins

En 1993, l'œuvre de l'artiste allemand Stephan Balkenhol, installée sur le canal de la Somme à Amiens, inaugurait le rapport d'une création contemporaine avec l'un des éléments fondamentaux du paysage, l'eau. De cette première intervention naquit un programme de commandes publiques : ‘Au fil de l’eau’


Dans le cadre de ce programme, des artistes de différentes nationalités ont été invités à concevoir des œuvres en relation avec les sites.


C'est ainsi qu'après Stephan Balkenhol en 1993, l'artiste mexicaine Yolanda Gutiérrez en 2000 et l'artiste turque Ayse Erkmen en 2003, y ont apporté successivement leur contribution.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'œuvre "Agualuna" de l'artiste mexicaine Yolanda Gutiérrez, flotte sur la pièce d'eau centrale du parc Saint Pierre à Amiens, et mesure 40 mètres de long.

 






Elle est inspirée par la mythologie précolombienne.

L'artiste met en relation deux symboles de la culture Aztèque : le dieu Quetzalcoalt, représenté sous la forme d'un serpent à plumes, et la coquille dont l'image dans la civilisation judéo-chrétienne est la féminité, et qui incarne la pureté chez les aztèques.

 

 

 

 




 

Avec la réalisation de deux promontoires en béton de formes géométriques placés au bord de l'eau, l'artiste turque Ayse Erkmen propose au promeneur du Parc Saint Pierre à Amiens des points de vue singuliers d'un bras de la Somme, couleurs vives, rose pour l'un, jaune pour l'autre, contrastent avec le cadre naturel de la rivière. La hauteur de vue, prise en montant les quelques marches, place le spectateur dans une position insolite et invite ce dernier à découvrir ou redécouvrir de nouveaux aspects du paysage alentour.

Publié dans Amiens 2011 et 2010

Commenter cet article