Extraits du texte de Jean-Luc BOURGEOIS (Elu aux espaces verts) [ 2010 ]

Publié le par Cultures aux jardins

Extraits de l’article « L’élu et le Jardinier »

 

 

La main change

 

« Il était une fois une ville de taille moyenne, riche en espaces naturels, en bois, en forêts ; modelée par l’eau au cours de sa longue histoire. Longtemps assoupie par les forces de l’habitude, elle côtoyait ce patrimoine sans trop chercher à le valoriser… »

« Madame le maire m’avait confié la mission de changer de façon significative le cadre de vie des beauvaisiens … »

 

Etat des lieux

 

« Le premier point faible était le matériel : obsolète dans sa conception, défaillant dans son fonctionnement. Le nombre de journées de travail perdues pour raison mécanique dépassait le supportable … »

« Le deuxième point faible était le management. Les équipes sous la conduite d’un contrôleur de gestion, plein de bonne volonté mais sans directives précises de la part du pouvoir en place, faisaient ce qu’elles pouvaient… »

 

Géolocalisation des compétences

 

« Il s’agissait de faire émerger une véritable identité attachée au service des Espaces Verts… le maire fit le choix d’un recrutement extérieur... A peine en poste, le nouveau directeur souhaita s’adjoindre des collaborateurs dont les fonctions seraient complémentaires des siennes. Cette fois, le choix se porta sur deux personnes déjà en poste dans la ville… »

« La nouvelle équipe dirigeante constitua dés lors pour moi une sorte de  triumvirat  où chacun avait son rôle à jouer, tout en connaissant parfaitement celui de ses collègues qu’il pouvait suppléer en cas de coup dur… »

 

Nouvelle gouvernance

 

« Un tel projet nécessite que ses objectifs soient connus et mis en place par tous les jardiniers. Il ne fallait plus passer à côté des bonnes idées. La créativité devenait l’affaire de tous… »

« Se comparer, se mesurer à d’autres est nécessaire pour tous les professionnels ; de l’agent au responsable de régie. L’inscription aux stages proposés par le CNFPT fut acceptée par un nombre de plus en plus grand d’agents … »

« Parallèlement la ville avait constitué une mission  développement durable. L’objectif était de rédiger un Agenda 21 et d’obliger les services à une réflexion transversale avant de concevoir les projets urbains… »

« Tous les ingrédients étaient ainsi réunis pour mener à bien un projet partagé dont nos jardiniers seraient les acteurs… »

 

Un projet partagé

 

« C’est à l’école primaire que tout se joue répètent souvent à juste titre les professeurs des écoles… A ce jour, plus de la moitié des écoles et associations de quartier entretiennent avec la ville un partenariat  vert ... »

« Beauvais a la chance de compter sur son territoire plus de 1500 parcelles de jardins familiaux… Tous ces gens se côtoieraient sans vraiment se connaître si ce jardin fédérateur ne les réunissait pas chaque soir et chaque week-end aux beaux jours… »

« Personne ne voudrait maintenant manquer l’opération  portes ouvertes des Serres Municipales qui a lieu le dernier week-end de mai… Revêtus d’un tablier vert sur lequel quatre fleurs rouges sont brodées et coiffé d’un canotier de paille, chaque jardinier joue un rôle parfaitement réglé … »

« Notre époque est en train de renouer le lien qui nous unit à la nature. Le jardinier est souvent trop modeste et ne mesure pas l’importance de sa mission de passeur… Peux-t-on encore douter que nos jardiniers ne participent pas à la création artistique dans sa forme la plus absolue en infléchissant le naturel ? »

 

 

 

 

Publié dans Beauvais 2010-11-12

Commenter cet article