La journée Cultures aux Jardins

Journées « Cultures aux Jardins »2010

 

Le concept des journées « Cultures aux Jardins » est né de l’expérience du Spectacle « Musiques aux Jardins » qui a été créé par Patrick et Monique SCHEYDER en 2005, concept qui associe étroitement Musique, Littérature et Art des Jardins.

Le travail en équipe avec les Services Espaces verts et Parcs et Jardins des villes nous a montré la proximité de sensibilité entre le monde référencé « artistique », musique, littérature et l’Art des Jardins.

Le Parc, lieu de rencontre idéal

Le Parc est un des lieux de la cité les plus populaires : lieu de passage, lieu de détente, de rêverie, terrain de jeu pour les enfants. Pour toutes ces raisons, le brassage de population y est très important sans qu’il soit besoin de partager un intérêt ou une passion commune avec les autres promeneurs.
Le seul point commun entre ceux-ci est la volonté de se détendre, de marcher sans but défini ; de passer du temps calmement. La disponibilité d’esprit y est grande : les limites physiques du Parc, clôture ou barrière, sont éloignées ; cette fluidité de l’espace brouille les repères habituels de l’habitation ou de la rue ceintes de murs, elle permet de s’évader et d’être réceptif dans un espace élargi mais cependant abrité, mis en réserve de la cité.

La Culture au Jardin

Outre que l’Art des Jardins est précisément un thème culturel, patrimonial et touristique au même titre que la musique, la littérature ou l’architecture, le Parc a toujours été un lieu d’échange inter-artistique : musique jouée en live ou programmée avec des orgues hydrauliques à la Renaissance, harpes éoliennes au 18éme siècle, pièces de théâtre et opéras joués en plein air, sculptures, etc.

La place du Jardinier

Il nous semble qu’est insuffisamment prise en compte la place centrale des Espaces Verts dans la cité et celle des Jardiniers qui la font vivre ; à titre d’exemple on lit de très nombreux articles dans la presse généraliste sur le développement durable et la biodiversité mais il est rarissime que soit interrogé sur ce sujet un Directeur de Service Espaces Verts ou un membre de son équipe. Pourtant on sait à quel point l’espace public urbain a une influence majeure sur la perception qu’ont les administrés de la qualité de vie de leur commune. Le mode de gestion des jardins privés tend d’ailleurs consciemment ou inconsciemment à le reproduire.

Autre exemple : la première image que nous retenons d’une ville que nous visitons est son espace public jardiné et construit ; il peut décider de notre désir ou de notre aversion d’un site.

 

Le métier de Jardinier est peu et mal connu : il se résume pour beaucoup de nos concitoyens à un geste d’entretien, à l’arrachage des « mauvaises herbes », à une prestation de service et à la mise en place temporaire de décors floraux. La prise de conscience du public est insuffisante sur le travail de réflexion que mènent les jardiniers sur la nature du terrain qu’ils cultivent, sur la place du Parc dans la cité et sur la place majeure réservée dans ce métier à la création.

Le mot Art des Jardins, quoique très en vogue, est réservé pour beaucoup à des exemples venus d’un passé prestigieux (Versailles) ou à quelques paysagistes inspirés, le Jardinier étant au mieux un restaurateur ou un exécutant.

Nous proposons avec les journées « Cultures aux Jardins » de remettre le Jardinier à sa place, mais à toute sa place et dans toutes ses dimensions, au Jardin , en collaboration avec l’ensemble des élus et des services concernés : Espaces Verts, Culture, Communication et Tourisme.

Journée « Cultures aux Jardins »

L’originalité d’une journée « Cultures aux Jardins » est de mettre en avant le métier de Jardinier sous son aspect artistique en l’associant aux autres arts : musique , littérature, peinture, sculpture, cinéma, etc. Les Jardiniers sont les maitres d’œuvre de cette journée : ils mettent en scène leur travail, leur savoir-faire, leurs créations et leurs réalisations reliés aux autres activités artistiques.

Le concept est d’investir un Parc ou plusieurs espaces naturels de la ville en proposant à un large public, sur la totalité d’une journée, un parcours ludique et artistique.

Actions proposées

Dans ce Parc se succèdent et s’interpénètrent des actions de jardinage (plessage, vannerie, constructions diverses en treillage, créations végétales ; démonstration et initiation au mariage des couleurs végétales, des formes, des hauteurs, des perspectives) associées à d’autres animations : saynètes théâtrales et déambulations dans différents endroits du parc, épisodes musicaux, sculpture en direct réalisée par l’artiste ; animations touchant aux éléments et aux sens, par exemple le vent avec des cerfs-volants originaux, le goût avec dégustation de végétaux insolites.

Des actions ludiques sont proposées aux enfants : chasse aux plantes sur le principe d’une chasse aux œufs, puzzle végétal à compléter, création d’un motif à l’aide de végétaux, etc.

Un point restauration devra être mis en place sur le site afin de ne pas éloigner le public du parc: sandwiches bio, produits réalisés par les jardins familiaux, le tout en étroite collaboration avec les associations de la ville.

 

 

Moments forts

Outre ces animations en continu, nous proposons deux moments phares dans la journée :

- une rencontre avec un Jardinier connu des médias, Jean-Marie Pelt et Alain Baraton par exemple ou un artiste sensible aux Jardins, les comédiens Jean-Claude Drouot ou Michael Lonsdale

-un spectacle final en fin d’après-midi qui est le point d’orgue de cette journée consacrée aux Jardins vus autrement : Musiques aux Jardins, Léonard de Vinci et la Nature, Le Nôtre et La Fontaine, etc.

Le principe est que les créations végétales réalisées par les Jardiniers tout au long de la journée soient les éléments du décor du spectacle final, afin de valoriser leur savoir-faire dans tous ses états.

Communication

Outre les supports habituels de communication, flyers, affiches, articles dans les journaux, nous proposons que les Jardiniers soient des agents de communication de proximité. Leur rapport constant avec la population, l’intérêt que le public porte à leurs actions est actuellement sous exploité.

Des réunions de préparation de la journée « Cultures aux Jardins » avec les Jardiniers permettront à l’équipe entière de se mobiliser : cette formation à la communication leur permettra de diffuser verbalement l’information auprès du public qu’ils côtoient quotidiennement ; des flyers mis à leur disposition permettront d’informer avec précision sur le détail des activités proposées.

Missions de l’Association Cultures aux Jardins

L’association Cultures aux Jardins se positionne comme conseil et assistance à maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’’oeuvre de la journée « Cultures aux Jardins ». Elle élabore une charte précisant l’’éthique et le déroulement d’une journée type, accompagne la collectivité pour définir son projet d’événement et sa programmation et coordonne sa mise en œuvre au niveau national. Elle assure la promotion de l’événement au travers de son site internet et un plan média.

Cette méthodologie est adaptée à la spécificité de chaque ville : le respect de cette charte par les villes leur permet de labelliser leur action « Cultures aux Jardins » avec le soutien de ses partenaires, CNVVF, SNHF, FFP.